Contact Retour Accueil
  Historique du Laboratoire
  Modes & domaines d'interventions
  Paléométallurgie
  Espace Client Espace client
 
Laboratoire Archéologique des Métaux
 

Les domaines d'interventions
Conservation-restauration ; Objets archéologiques métalliques ; Objets métalliques ethnologiques ; Verre ; Céramique ; Os ; Conservation Préventive ; Moulages ; Personnes diplômées ; Outils spécifiques  ; Traitements de stabilisation ; Electrochimie ; Spécialistes , Recherche appliquée

 

  

Le verre

urne en verre après collage

Au cours de l'enfouissement, le verre subit une altération qui peut aller jusqu'à le rendre totalement opaque. La forme la plus courante d'altération est « l'irisation ». Les écailles se décollent emportant décors et traces techniques.

Le refixage et la consolidation des altérations se fait à l'aide de résines en solution. Un échantillon non traité est conservé en vue d'analyses ultérieures.

Le collage est réalisé à l'aide d'adhésifs réversibles et adaptés à l'altération et à la porosité du matériau. Les comblements de lacunes , en résine transparente teintée, sont réversibles et restent lisibles à faible distance.

Si la solution du comblement n'est pas retenue, d'autres solutions sont possibles.

Les supports de présentation sont réalisés en plexiglas thermoformé ou en résine transparente. Ils peuvent être réalisés dans d'autres matériaux (métal, bois).

objet en verre avant traitement